Catégories
Solfège

Altération en solfège – Flashcard

Vous pouvez télécharger ou imprimer la flashcard qui explique l’altération en solfège.

Retrouvez toutes les flashcards sur le lien suivant :

Altération en solfège, explication

Une altération en solfège est un symbole que l’on ajoute sur la partition pour modifier la hauteur du son d’une note de musique. Elle peut être constitutive ou bien accidentelle.

L’altération accidentelle s’applique sur toutes les notes du même nom et de la même hauteur. Elle est appliquée jusqu’à ce qu’on change de mesure. L’altération peut être annulée si la note devient bécarre.

L‘altération constitutive se met sur l’armure de la partition. Dans ce cas là, toutes les notes de musique qui correspond sont altérées.

Exemple : Au début de la partition il y a un seul dièse positionné sur la ligne du Fa. Cela signifie que nous devons jouer tous les Fa sans exception dièses.

Le dièse

Le dièse augmente la note d’un demi-ton. Autrement dit sur un clavier par exemple, si nous jouons un Fa, le Fa# sera la touche noire juste au dessus à droite. Il existe deux petits pièges sur la piano. En effet, entre le Si et le Do, puis entre le Mi et le Fa il n’y a pas de touche noire. Cependant le Mi# existe bien. Il faut en fait jouer la touche qui correspond au Fa. Grossièrement dit, le Mi# est un Fa. Attention, cela est vrai sur un piano mais un violoniste par exemple ne jouera pas la même note. Le Mi# est très légèrement en dessous du Fa.

Deux fois deux lignes parallèles constituent son symbole. Il forme en sont centre un losange.

Le bémol

Le bémol diminue la note d’un demi-ton. Lorsque nous jouons un Sol bémol par exemple, nous devons jouer la touche noire qui est juste en dessous à gauche de la touche blanche Sol.

Son symbole est tout simplement la lettre “b”.

Le bécarre

Le bécarre annule l’altération de la note. Si nous avons dans une mesure un Fa# toutes les notes de la même hauteur seront dièses. Donc pour pouvoir jouer un Fa “normal” il faut ajouter le symbol bécarre.

Son symbole ressemble, comme son nom l’indique, à un “b” carré. C’est un mélange entre le dièse et bémol.

Pour plus de détails la page Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.